Het Land Nod de F.C. Bergman

Festival d’Avignon

Le 22/07/2016

Au Parc des Expositions d’Avignon

Note : 2/5

Het-land-nod

photo © Christophe Raynaud de Lage

Burlesque lent
8 ou 9 blagues en 1h35.
Bien étalées, souvent assez lourdes. Par exemple, comment sortir un tableau de la salle. Le mesurer à cinq mètres de haut (dure 10 minutes), s’apercevoir que c’est plus simple du sol et que la mesure est là même !
Commencer à scier discrètement une partie du cadre mais des gardiens arrivent…
Casser le haut de l’encadrement d’une ouverture au pied de biche, puis essayer avec une masse, mais impossible de s’en servir en haut d’une échelle.
Reste la dynamite, et ça marche, avec un mort, de la fumée, plein de gravats tombent du plafond.
Si cette description vous à fait rire, vous aimerez cette pièce. Elle a été beaucoup applaudie, d’ailleurs.
J’ai trouvé ça plutôt vide, vacuatif.
C’est belge.
J’aime bien que tout soit détruit dans un spectacle, c’est un peu le cas ici.
Le décor est splendide, il fallait de la hauteur, la salle du parc des expos est idéal. C’est un grand rectangle dans lequel est intégré la tribune. On est dans la salle d’expo ! Il y a du parquet au sol. Il y a trois grandes ouvertures encadrées, et ne reste au mur plus qu’un tableau, le tableau immense.
En arrivant, un homme passe une cireuse, d’autres finissent d’emballer deux tableaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *