HEARING de Amir Reza Koohestani

Festival d’Avignon

Le 23 juillet 2016

Salle Benoît XII

Note : 2/5

Spectacle iranien surtitré

Hearing

Spectacle minimal. Pas de décor, un grand écran sert de fond et de projection pour les sous titres et les vidéos en direct. Deux jeunes filles sont interrogées par la surveillante de leur couloir de pension. Entre fantasme et réalité, elles doivent répondre de la soi-disant venue d’un garçon dans une chambre. C’est une inquisition, la surveillante leur avait laissé la clé pour découcher.
Les filles sont face à nous, fixes. Je m’aperçois après quelque temps que la surveillante est assise dans la salle avec un projecteur serré sur elle.

Pour la vidéo, une des filles met une sorte de casque bricolé, l’une ou l’autre filme le visage de l’autre, elle filme aussi leur disparition dans les coulisses, et jusqu’à l’extérieur du théâtre. Cette fioriture n’est pas forcément indispensable !

La relation se termine une quinzaine d’années plus tard, la surveillante et une des étudiantes se retrouvent, l’élève essaye de se faire excuser de la surveillante parce que celle ci s’est faite virée après cette histoire.

Il y a une certaine beauté dans le texte, dans les dialogues, la fixité de la mise en scène le met en valeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *