« I Apologize » de Gisèle Vienne

du 03 au 05 décembre 2014

à hTh de Grammont

note personnelle : 4/5

gisele-vienne
Trois personnages, plutôt performer qu’acteurs ou danseurs.
L’un est en sweet, jeans et baskets rouges. Il va manipuler des marionnettes d’enfants grandeur nature, les asseoir sur des chaises, les allonger, les ranger dans des caisses réparties sur scène, les ressortir.
Une femme, toute de noir, jupe courte, talons aiguilles va circuler sur scène, faire des mouvements, se mettre par terre, monter et rester sur les caisses. Une drôle de vie.
Un homme, tatoué de la tête au pieds, va naviguer aussi sur scène. Il va se rouler dans une flaque de sang de théâtre laissée par le premier personnage, versé d’une bouteille d’eau. Ils vont là, échanger un long baiser. A un moment il va mettre des bottes avec talons aiguilles et un masque d’animal.
Tout cela se passe donc sous le regard triste des marionnettes.
Je suis resté bouche bée pendant tout le spectacle, à me demander ce qui se passait, sans comprendre, me demandant pourquoi il fallait sortir et rentrer sans cesse les marionnettes des caisses, ce que faisaient et ce que représentaient ces trois personnages. Et le sang…
Bref, je suis resté interrogatif. Et puis, je me suis dit que j’avais assisté à quelque chose d’unique, de vraiment particulier. Pas une démonstration, pas une représentation, un jeu, même pas, une vie, peut-être ?! Avec si peu de choses ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *