« Lumières du corps » Concert Lecture

Concert lecture
Le 07 juillet 2015 à 13h
À la chapelle saint Louis
Festival d’Avignon

Note personnelle : 4/5

Orgue : Luc Antonini (Lumières du corps de Jean-Sébastien Bach)
Récitant : Pascal Omhovère (Lumières du corps de Valere Novarina)

sacree

Musique sacrée:
Juxtaposition de bavardage de Bach à l’orgue à deux voix avec celui de Valere Novarina.
Cela dans une chapelle, avec des moines dans le public.
D’ailleurs, à la fin, il est question de Dieu, anagramme de vide.
En écoutant Novarina, puisque l’art ne parle pas (et est dans le présent comme l’a dit Jean-Luc Nancy peu avant à la radio), je me demande ce que fait cette musique, et ce que font ces courts textes qui ont un sens, mais tellement tellement large. Sans doute proche de Bach, dans ce sens.
Il y a quelque chose de religieux dans l’alternance de texte lu et d’orgue. Mais bon, il y a finalement la confrontation entre la matière musicale et la matière verbale.

Novarina a un côté « au-dessus », ça pourrait être, vue la situation de cette lecture, comme une sorte de Dieu, ou comme un astrophysicien décrivant la position actuelle des connaissances de l’Univers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *